Dématérialisation

Solutions d'optimisation de vos flux financiers entrants et sortants

La dématérialisation, c’est tout simplement la disparition de la circulation du papier dans l’entreprise, ou entre les entreprises. Cette disparition doit s’accompagner des bonnes solutions, et surtout des bonnes décisions internes pour rester respectueux des lois en vigueur.

MLR Conseil vous accompagne dans la mise en place de solutions de :

  • Dématérialisation de factures fournisseur : le traitement de vos factures fournisseur est lourd, vous en perdez une partie, les équipes ne se sentent pas responsabilisées, votre relation avec vos fournisseurs qui ne sont pas payés dans les temps se dégrade.
    Une bonne solution IT accompagnée d’une revue de vos processus vous permet de régler tous ces éléments. Les experts MLR Conseil ont plus de 50 projets à leur actif. Nous maîtrisons notamment de bout en bout la solution Process Director de KOFAX, solution leader sur le marché SAP français dans ce périmètre.
  • Dématérialisation de factures client : vos factures clients sont imprimées, envoyées, perdues, non réglées dans les temps. En mettant en place nos solutions juridiquement éprouvées et certifiées par SAP, vous vous affranchissez des exemplaires papier de vos factures et en assurez un meilleur suivi directement dans SAP. La solution SISO combinée à un tiers de confiance certifié permet de traiter ces projets dans les meilleures conditions possibles dans SAP.

« La dématérialisation permet de réduire de 50 % le coût de traitement des documents au sein de l’entreprise »

MLR Conseil dispose également d’une expertise de nombreuses années sur la législation autour de la dématérialisation fiscale :

  • Comment détruire légalement les exemplaires papier des documents reçus en entreprise ?
  • Comment générer des documents à destination de vos clients / salariés sous une forme électronique légale et fiable ?

Nous pouvons vous accompagner sur chacun de ces sujets avec l’expertise des grands et la flexibilité d’une structure à taille humaine.

On en discute